Amitiés poétiques sans frontières
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Annabel Lee

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15470
Age : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Annabel Lee   Lun 11 Aoû - 22:42

Ce poème d'Edgar Allan Poe n'étant pas rimé, je l'ai transposé en français en vers blancs, mais en respectant toutes les autres règles de prosodie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

(Image prise sur Internet, ici)

Annabel Lee

De nombreuses saisons, très nombreuses, ont fui ;
Dans un royaume au bord des vagues
Une vierge vivait ; on pouvait la nommer
Du doux nom d’Annabel Lee
Cette vierge vivait sans nulle autre pensée
Que celle de m’aimer et qu’en retour je l’aime.
Lors, j’étais un enfant, elle était une enfant
Dans ce royaume au bord des vagues
Mais notre amour alors transcendait tout amour
Moi et ma tendre Annabel Lee
Nous aimions tant que les Séraphins, dans le ciel,
La jalousaient, me jalousaient.

C’est pour cette raison qu’en ce temps révolu,
Dans ce royaume au bord des vagues,
Les vents ont soufflé d’un nuage, glacés
Sur ma si belle Annabel Lee ;
Et donc, sa parenté de très haute naissance
Est arrivée et l’emporta bien loin de moi ;
Elle l’enferma dans un profond sépulcre
Dans ce royaume au bord des vagues.

Les anges, moitié moins heureux au Paradis
En vinrent à nous envier,
Oui ! Et c’est pour cela (comme chacun le sait
Dans ce royaume au bord des vagues)
Que les vents sont venus d’un nuage, la nuit,
Glacer, tuer Annabel Lee

Mais notre amour était bien plus fort que l’amour
De ceux qui lors étaient bien plus âgés que nous,
De beaucoup, cependant bien plus sages que nous
Et ni les Anges dans leur Paradis, là-haut,
Ni les démons, dessous les vagues,
Ne peuvent désunir, non, mon âme de l’âme
De la si belle Annabel Lee

Car la Lune jamais ne luit sans que je rêve
De la si belle Annabel Lee ;
Nulle étoile onc ne point, mais je sens les yeux vifs
De ma si belle Annabel Lee.
Ainsi, toute la nuit, je repose à côté
De ma chérie, et fiancée – elle est ma vie ! –
Dans son sépulcre auprès des vagues,
Dans sa tombe au côté des vagues.

Stellamaris

D’après
Annabel Lee

It was many and many a year ago
In a kingdom by the sea
That a maiden there lived, whom you may know
By the name of Annabel Lee
And this maiden she lived with no other thought
Than to love and be loved by me.
I was a child and she was a child
In this kingdom by the sea
But we loved with a love that was more than love
I and my Annabel Lee
With a love that winged seraphs in Heaven
Coveted her and me

This was the reason that, long ago
In this kingdom by the sea
The winds blew out of a cloud, chilling
My beautiful Annabel Lee
So that her highborn kinsmen came
And bore her away from me,
To shut her up in a sepulchre
In this kingdom by the sea

The Angels, not half so happy in Heaven,
Went envying her and me
Yes! That was the reason (as all men know
In this kingdom by the sea)
That the wind came out of a cloud by night
Chilling and killing my Annabel Lee.

But our love, it was stronger by far than the love
Of those who were older than we,
Of many far wiser than we
And neither the Angels in Heaven above
Nor the demons down under the sea
Can ever dissever my soul from the soul
Of the beautiful Annabel Lee.

For the moon never beams without bringing me dreams
Of the beautiful Annabel Lee
And the stars never rise, but I feel the bright eyes
Of my beautiful Annabel Lee.
And so, all the nighttide, I lie down by the side
Of my darling! My darling, my life and my bride.
In her sepulchre, there by the sea,
In her tomb, by the side of the sea.

Edgar Allan Poe


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Maalik
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 2258
Age : 53
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: Annabel Lee   Mar 12 Aoû - 2:58

Très beau! C'est dire que...Quelle coïncidence car je viens de poster un sonnet libéré qui parle aussi d'Annablle...

Avec toute mon amitié!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bundu-kumba.org
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15470
Age : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Annabel Lee   Mar 12 Aoû - 6:12

Merci de tout coeur, Maalik ! Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
annie
Apécienne
Apécienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 9354
Age : 64
Date d'inscription : 18/05/2011

MessageSujet: Re: Annabel Lee   Mar 12 Aoû - 11:33

Bonjour à tous et merci Stell de nous traduire toute cette belle poésie !
Bisous de bonne journée.
Annie
 applaudissement applaudissement
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15470
Age : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Annabel Lee   Mar 12 Aoû - 12:09

Merci infiniment, Annie ! Bises !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Annabel Lee   

Revenir en haut Aller en bas
 
Annabel Lee
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LE JUSTE MILIEU d'Annabel Lyon
» LE GRAND LIVRE DES PUREES : 100 RECETTES FACILES POUR UN BEBE GOURMAND d'Annabel Karmel
» Festival country de Gramat ( -2- )
» [Lyon, Annabel] Le juste milieu
» [IS-Annabel] Makina > 4 ans déjà ^^

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POESIS :: Ruche de la poésie libérée-
Sauter vers: