Amitiés poétiques sans frontières
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 22 sonnets différents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: 22 sonnets différents   Mar 2 Oct - 23:18

J'ai composé une couronne de 22 sonnets différents :
Pétrarquien, marotique (2), français (2), quinzain, à rebours,
polaire, estrambot, à refrains, double sonnet, caudé, layé, à
kyrielle, irrationnel, hétérométrique, sonnetin, seizain, élisabéthain,
à écho, à codas et, ne m'oubliant pas, orbélien.
Le recueil de Flormed m'a aidé pour cette composition, les chapitres
étant dédiés à une forme.
J'espère ne pas m'être trompé.
Voici les cinq premiers :

Je vous parle d’ailleurs

Sonnet pétrarquien.

Je vous parle d’ailleurs, d’un endroit pâle et triste
Et j’erre, le chagrin fait perdre la raison ;
Voici que se profile un sinistre horizon
Dessiné par l’échec d’un grand idéaliste.

Je posais sur l’amour un regard trop simpliste ;
Tu fais battre mon cœur, je t’offre sa maison.
A présent que je suis dans ma froide prison,
Mes yeux fermés le voient s’en aller fataliste.

Et je suis calfeutré sur ce lit d’hôpital
Dans ma mémoire, absent, attiré par le vide,
Inerte comme au jour où l’univers est mort !

Ce monde m’entourant était pour moi vital.
Elle a fui. Mon espoir était dans le suicide
Pour oublier le ciel noirci de mon décor.
-------------------
Sonnet français à rimes embrassées

Je vous parle d’ailleurs, d’un endroit pâle et triste
Où l’univers m’étreint sans subir de regrets ;
Me voici confiant mes intimes secrets
À l’ombre qui me donne un sommeil fataliste.

Pourtant, j’étais heureux mais ainsi qu’un puriste
Qui vénère les mots sans voir que les livrets
Sont souvent plus obscurs sachant être discrets
Sur leur finalité jamais très fantaisiste.

Je n’imaginais pas ayant les yeux fermés,
En homme très épris, trop sincère, idolâtre,
Le partage attirant bien des corps affamés.

Mon épouse m’offrait une seule saison,
Un printemps éternel splendide comme un âtre
Et j’erre, le chagrin fait perdre la raison.
------------------
Sonnet marotique à rimes embrassées

Et j’erre, le chagrin fait perdre la raison
Après avoir vécu les jours de la romance
Où tout être, des dieux, accepte la clémence
Car ils donnent l’amour, des baisers à foison.

Je ne pouvais que croire en cette floraison
Tant elle me semblait comme une délivrance
Guérissant mon malheur, ma peine, ma souffrance
M’apportant un parfum de vie et sans poison.

L’habitude d’aimer envahissant mon âme,
Même dans mon sommeil, je vivais pour ma femme
Et n’implorais jamais que son inclinaison.

J’étais comme un enfant dont l’unique caprice
Était de posséder l’amour comme complice !
Voici que se profile un sinistre horizon.
----------------
Sonnet quinzain

« Voici que se profile un sinistre horizon »
Nous pensons à cela quand un cœur se sépare
Dès qu’un conjoint bâtit une froide cloison,
Surtout quand l’étranger arrive et s’en empare.

Inutile à l’instant d’ameuter la fanfare,
De hurler, d’insulter face à la trahison ;
Dès lors, de déclencher l’éternelle bagarre
Qui ne peut redorer votre pâle blason.

Vous pouvez agresser et lui tanner le cuir
L’infidèle, demain, ne voudra que s’enfuir
Et vous récolterez la haine réaliste.

Que vous vouliez lutter ou vous mettre à genoux
Dès qu’une chair désire ignorer vos atouts
Vous ne pouvez jouer le matin qu’en soliste,

Dessiné par l’échec d’un grand idéaliste.
-------------------
Sonnet français à rimes croisées

Dessiné par l’échec d’un grand idéaliste
Qui refusait de voir, du monde, le plateau
Où l’acteur n’est jamais que ce paysagiste
Arrangeant son jardin en suivant son râteau

S’il se change parfois en un aquarelliste
Le coloris se pose au fil de son couteau
Qui protègera l’œuvre ainsi de ce styliste
Vous montrant une esquisse et prenant le tableau.

Vous le verrez souvent bâtir une sculpture
Sur ce cœur amoureux désirant l’aventure
Que vous croyez le vôtre et qu’il a fait le sien !

Si vous ne savez pas où vous mène l’artiste
Vous serez comme moi le naïf paroissien ;
Je posais sur l’amour un regard trop simpliste.


Dernière édition par orbel le Jeu 4 Oct - 14:09, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Mer 3 Oct - 6:24

Cinq poèmes remarquables pour une couronne qui promet d'être d'anthologie, Orbel !

Juste un détail : Commence le vers 2 du sonnet maître par "Et" pour être en conformité avec sa reprise dans les deux poèmes suivants.

Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Mer 3 Oct - 6:41

Merci Stellamaris,

Le premier sonnet, quand il a été édité, était écrit
avec Où, et j'ai oublié de corriger.

Merci

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Jeu 4 Oct - 5:15

Sonnet marotique à rimes croisées

Je posais sur l’amour un regard trop simpliste
Ma confiance étant celle de cet enfant
Qui, le jour de Noël, ne fait jamais de liste,
Ses cadeaux permettant un rire triomphant.

Mais ma belle était trop individualiste
Et son regard vers moi se faisait plus absent ;
Et comme je restais un fringant optimiste,
Elle a pu profiter de mon cœur innocent.

J’avais, au fond de moi, les yeux de la rencontre
Et, depuis ce jour-là, n’avançait plus ma montre
Car j’étais plus heureux qu’un homme en déraison !

Ma vie était si simple, un foyer, une flamme,
Le jour, la nuit, l’amour, un homme avec sa femme,
Tu fais battre mon cœur, je t’offre sa maison.
-----------------
Sonnet à rebours

Tu fais battre mon cœur, je t’offre sa maison
Voici déjà son feu déclenché par l’ivresse
Et tu n’auras pas froid à la morte-saison.

Ma main saura t’offrir la brûlante caresse
Et tes matins bercés par mon fidèle chant
Mèneront celui-ci plus loin que le couchant.

Tu ne seras jamais la femme malheureuse
Qui doute du printemps quand le soleil est là ;
Et je déposerai sur ta chair savoureuse
Le beau jardin promis, celui de l’au-delà.

Ainsi, je le pensais du profond de mon âme,
Puis, sans cesse, j’ai vu la laide Louison ;
Elle est auprès de moi jouissant de mon drame
A présent que je suis dans ma froide prison.
---------------------

Sonnet polaire

A présent que je suis dans ma froide prison,
Isolé de l’azur, la tombe de mon rêve
Est ce souvenir bleu chantant mon oraison
Dans un bruit effrayant, ton rire qui m’achève

Ta présence apportait le luxe des palais
A mes soirs sans saveur, à mes matins trop laids,
Mais je n’ai plus de veille et ma mémoire est blême.

Je suis la silhouette errant dans la forêt
Des ombres et le temps n’est plus qu’un couperet
Tranchant comme l’amour, dont ma vie est l’emblème.

Voici donc le moment où je sais que le jour
S’éteint comme le feu dans mon cœur qui résiste
Alors que toute cendre enveloppe l’amour ;
Mes yeux fermés le voient s’en aller fataliste


Dernière édition par orbel le Jeu 4 Oct - 14:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Jeu 4 Oct - 5:23

C'est toute une vie qui se déroule sous nos yeux, Orbel, superbe !

Pour le sonnet polaire, tu ne peux mettre ici des vers de mesure différentes, puisque le premier vers impose que les vers masculins soient longs et que le dernier vers l'impose pour les vers féminins ; le changement de rythme après les tercets n'est vraiment pas bienvenu.

Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Jeu 4 Oct - 5:56

Merci Stellamaris,

Je pense que là, le sonnet est bon.

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Jeu 4 Oct - 6:05

En effet c'est bien mieux ! Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
minos

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 69
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Jeu 4 Oct - 13:54

Le sonnet convient bien au thème.Exercice bien maîtrisé.Avec mes compliments. -sonnet marotique à rimes embrassées - v11:"et n'imploraiS"?
- sonnet marotique à rimes croisées - v7:"fringant".
Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Jeu 4 Oct - 14:12

Merci Minos.

Tes compliments me font plaisir.

Merci du coup d'oeil pour les deux grosses
erreurs.

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Ven 5 Oct - 4:02


Sonnet estrambot

Mes yeux fermés le voient s’en aller fataliste
Cet amour précieux quand je connais la nuit
Couché dans cette chambre où mon cerveau s’enfuit
Loin des réalités, vers les mains d’un légiste.

Je suis dans ce sommeil d’insensibilité
Par ma faute, d’avoir refusé l’évidence ;
Comment donc ai-je pu nier mon existence
Par mon geste idiot, mon imbécillité.

De Dieu, puis-je espérer en la miséricorde ?
Alors que je revois le nœud de cette corde
Menant mon dernier souffle au râlement fatal !

Puis-je lui demander de revoir cette vie ?
Mon âme s’offrirait à l’aurore, ravie
D’admirer par bonheur l’astre monumental.

Mais ma prière est vaine alors que, solitaire,
Je pars vers cet endroit où l’Homme doit se taire ;
Et je suis calfeutré sur ce lit d’hôpital.
-------------------------
Sonnet à refrains

Et je suis calfeutré sur ce lit d’hôpital
Dans un couloir sans vie, étonnamment livide,
Où je ne touche plus que le ciel qui s’évide
Séparant ma survie et le moment fatal.
Et je suis calfeutré sur ce lit d’hôpital.

On dirait un objet posé sur un étal
Qui se vend à la mort en discutant la somme
A payer qu’elle puisse enlever à cet homme
Le droit d’être sur Terre un corps ornemental.
On dirait un objet posé sur un étal.

Mais je résiste encore et mon âme marchande
Car elle ne veut pas que sa beauté descende
En enfer, désirant voir le frais paradis.
Mais je résiste encore et mon âme marchande.

Dans ma mémoire, absent, attiré par le vide
Je traîne mon souhait, le dernier plus avide,
De ne jamais brûler dans l’âtre des maudits.
Dans ma mémoire, absent, attiré par le vide.
----------------
Double sonnet

Dans ma mémoire, absent, attiré par le vide
Je suis comme un bouquet ignoré du jardin
Dont le parfum s’étend mais paraît anodin
Tant il a refusé la vérité rigide.

Pourtant, sur mon visage, il n’est pas une ride ;
Seule, ma gorge est prise et l’on voit le sanguin
Cachet de mon effort à tuer le béguin
Glorifiant l’amour au point d’être morbide.

J’entends de la musique et la tendre chanson
Des jours mais, de ses mots, je ne fais la moisson
Absorbé que je suis par la paralysie.

Je n’ai plus qu’à jouer l’atout contre le sort,
Celui de la vigueur malgré mon aphasie,
Inerte comme au jour où l’univers est mort.

Dans ma mémoire, absent, attiré par le vide
Il semble que je suis le plus fieffé gredin
D’avoir voulu monter sur le plus haut gradin
Afin d’être l’auteur de mon propre homicide.

Mais un pendu, jamais, n’est le roi, ne préside
Et l’on m’a fait descendre ainsi qu’un mannequin
Du petit tabouret qui paraissait mesquin
Pour un amour voulant un cadavre splendide.

Pensant être un tapis, j’étais un paillasson
Qui ne pouvait offrir cet ultime frisson
A celle que mon cœur, épris, avait choisie.

Un soir, avais-je su lui donner le confort ?
Je n’en suis pas certain et mon âme est saisie,
Inerte comme au jour où l’univers est mort.
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Ven 5 Oct - 5:24

Le ton devient nettement plus tragique... Mais c'est toujours aussi beau, Orbel ! Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Sam 6 Oct - 1:39

Merci Stellamaris,

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Sam 6 Oct - 1:41

Sonnet caudé

Inerte comme au jour où l’univers est mort,
C’est ainsi que ma chair approche l’innocence
Car ce qui ne vit pas ignore l’indécence
Du péché, le cynisme et l’insolent remord.

Si, parfois, d’une voix l’existence me mord
Afin que je m’éveille au rythme, à la présence,
Mon esprit le refuse et de sa réticence
Je retiens qu’il ne sait comment choisir son port.

Et se balance donc mon cœur entre deux vagues
Douces tels des baisers, vives comme des dagues,
Et je vais me briser contre un puissant écueil.

Quand l’amour est ainsi qu’un navire fantôme
Votre cœur est privé du séduisant arôme
De la vie et voici que s’avance un cercueil.

Vous parlez d’injustice !
Mais l’amoureux mérite un abîme mental
Quand il est endormi près d’un corps de cristal.

J’ai connu le supplice
Qui mène lentement au déclin noir, fatal ;
Ce monde m’entourant était pour moi vital.
---------------------
Sonnet layé

Ce monde m’entourant était pour moi vital
Comme l’eau des fontaines,
L’averse nourrissant l’univers végétal,
Les fragrances certaines

Il était la couleur et le timbre natal
D’espérances lointaines
L’horizon qui m’offrait le trait instrumental
Des baisers par centaines.

Ce rêve se perdant, je n’avais plus d’éveil
Malade était ma nuit et mon jour sans soleil,
J’étais la terre aride.

Et plus que maintenant, je vivais dans le noir
Loin de sa tendre chair. Elle a fui. Mon espoir
Était dans le suicide.
-------------------
Sonnet à kyrielle

Elle a fui. Mon espoir était dans le suicide.
Vais-je finir mes jours ainsi sans réconfort,
Plus raide qu’un pendu dont le cœur est aride
Pour oublier le ciel noirci de mon décor ?

Mon esprit disparaît pire que dans l’acide
Et je n’ai pas les clés du cruel coffre-fort
Où je suis enfermé par mon geste stupide
Pour oublier le ciel noirci de mon décor

Je regrette, à présent, ce désir d’altitude
Car j’aurais pu connaître une neuve habitude
Pour oublier le ciel noirci de mon décor.

Regardez sur ce lit, immobile et factice,
Je suis sans un demain, j’ai trouvé l’orifice
Pour oublier le ciel noirci de mon décor.


Dernière édition par orbel le Sam 6 Oct - 8:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Sam 6 Oct - 8:32

Toujours aussi magistral, Orbel !

La transition entre les deux derniers poèmes est originale, j'ai apprécié l'effet de surprise ainsi causé...

Est-ce volontairement que le dernier vers du premier quatrain n'est pas exactement identique à celui des autres strophes du dernier poème ? J'ai essayé, en mettant "mon" au lieu de "son", ça passe très bien aussi.

Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Sam 6 Oct - 8:54

Merci Stellamaris,

Il s'agit d'une erreur.

Depuis le début, c'est "mon décor"

Je corrige.

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
minos

avatar

Masculin Nombre de messages : 263
Age : 69
Date d'inscription : 23/11/2009

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Sam 6 Oct - 9:13

Voilà un genre que je qualifierai de "sonnet noir" comme il existe du roman noir. Belle ouvrage (Stel parlait d'anthologie).Très cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Sam 6 Oct - 9:32

Merci Minos,

Oui, malgré l'immobilité d'un homme dans le coma,
les draps et les murs blancs, c'est sombre.

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 6:36

Suite de Je vous parle d'ailleurs

Sonnet irrationnel

Pour oublier le ciel noirci de mon décor
J’ai tendu le lacet pensant que j’étais fort
Désirant partir seul en me serrant la gorge

Mais le lâche n’a plus aucune volonté.

J’oubliais les splendeurs dont l’univers regorge
Et mon cœur n’avait plus qu’un battement lointain
N’étant plus qu’une cendre et suivant son destin,
Ressemblant au charbon dans le fond d’une forge

Car le lâche n’a plus aucune volonté.

On parle de courage et d’intrépidité
Mais le héros n’est pas cet homme qui refuse
Une chose flagrante et la réalité ;
C’est l’homme résistant malgré la vérité
Au malheur même si l’effet n’est qu’une ruse.
----------------------
Sonnet hétérométrique

Au malheur, même si l’effet n’est qu’une ruse,
Montrez votre puissant profil
Que la fatalité jamais ne vous abuse
Vous faisant danser sur un fil

Souriez à la vie et cherchez une issue
Car n’est pas morte votre main
Si, lors de douces nuits, la caresse est déçue
Et quand est noir le lendemain

Il ne faut pas tenter d’emporter la victoire
En volant à la mort son arrêt,
L’indécente puissance et la choquante gloire !

Ne menez pas au couperet
Votre chagrin n’étant lors d’une courte errance
Qu’un hurlement à l’espérance.
-------------------------
Sonnetin

C’est l’Homme résistant malgré la vérité
Au drame qui l’agresse et le rend plus docile,
Sachant se montrer fort lors d’un jour difficile
Qui possède l’ardeur et la lucidité.

La vie est un désert quand il est rejeté
Mais un cœur chaleureux, même s’il est fragile,
C'est l'Homme résistant malgré la vérité
A drame qui l'agresse et le rend plus docile.

Il doit donc enterrer toute complicité
Arrivant d’un passé dont est morte l’idylle
Et redonner le jour à sa caresse habile.

Mais qui possède donc assez de fermeté ?
C'est l'Homme résistant malgré la vérité
Au drame qui l'agresse et le rend plus docile


Dernière édition par orbel le Dim 7 Oct - 8:48, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 8:05

Bonjour Orbel, des poèmes toujours aussi puissants !

Par contre, pour la forme, le dernier n'est pas un sonnettin, et qui plus est il ne s'enchaîne pas avec le précédent. N'aurais-tu pas fait une erreur de copier-coller ?

Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 8:50

Merci Stellamaris,

Normalement, c'est devenu un sonnettin.

Pour les derniers poèmes, j'ai repris les derniers de
la couronne car le premier n'ayant que 14 vers, je
ne pouvais écrire 22 sonnets.

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 8:52

En effet, c'est bien un sonnettin, et superbe !

Par contre, je n'ai pas compris tes explications sur le plan de ta couronne, un petit schéma, peut-être, sera plus clair ?

Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 9:11

Une couronne fait 15 sonnets, cela en fonction du nombre
de vers contenus dans le premier.

J'en ai écrit 22. Il fallait que je trouve une solution pour aller
jusqu'à 22 sans réutiliser les vers du premier sonnet.

J'ai donc pris les 5 derniers vers du sonnet irrationnel pour
composer les cinq suivants.
Pur les deux derniers, je prends le dernier vers du sonnet
précédent.

Donc, le 21 commence par le dernier vers du 20 et le 22
par le dernier vers du 21 pour finir par le premier vers de
la couronne.
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 9:29

Ce qui est dommage, c'est que chaque vers commence par la fin du poème précédent (même si tu as, une fois, réparti cette fin sur un hémistiche et un vers court), sauf ce sonnettin ; à la lecture, ça "casse le rythme"

Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 11:41

Oui, je comprends mais comme je voulais
écrire les 22, j'ai fait ce choix.

Amitié

Patrick
Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 16145
Age : 56
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   Dim 7 Oct - 11:43

À mon avis, rien ne t'aurait empêcher de continuer à composer une "chaîne" de sonnets (chacun commençant par la fin du précédent), même si les maillons ne venaient pas tous du sonnet maître ! Mais, de toutes façons, c'est ton oeuvre, elle t'appartient ! Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: 22 sonnets différents   

Revenir en haut Aller en bas
 
22 sonnets différents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 22 sonnets différents
» Différents crayon à papier...
» [Dossier] Les différents changements de noms et logos du resort
» Ou trouver les différents modèles ?
» [REGROUPEMENT] Les différents tests/vidéos du HTC Desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POESIS :: Ruche des Couronnes :: Couronnes de sonnets irréguliers-
Sauter vers: