Amitiés poétiques sans frontières
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 HOMMAGE AUX APECIENS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Marleen

avatar

Féminin Nombre de messages : 1078
Age : 53
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: HOMMAGE AUX APECIENS   Ven 29 Juin - 1:30


:sunny: :flower: :sunny:

HOMMAGE AUX APECIENS

Pour Annie, la douceur


Il est temps, ma muse, aidez-moi
Mon premier compliment il faudrait que j'adresse
A dame Annie, au nom du roi,

Nous ayant ordonné l'octroi
Céans, d'une faveur, aux êtres de tendresse
Qu'il a lui-même élus de droit.

Fière, à l'honneur qui m'échoit
De vanter la douceur de cette poétesse
Dont les écrits de bon aloi

Sont remèdes au désarroi,
Mon coeur écrit ces vers, sans que rien ne l'oppresse,
Avec grand art et doux émoi.

Poèmes de ma Vie - Doublette (01) 07/05/2012
***********

Pour Domi, fée musicienne


Avec grand art et doux émoi
J'auditionne au fond de moi,
Mon orchestre philharmonique

Le vrai must qui, tôt ou tard, fait
Assurément l'accord parfait
Venant célébrer Dominique,

La musicienne aux vers chantants.
Je choisis mes représentants :
Cent notes excellemment bonnes

Aux fins de bonheur la saisir
En composant pour son plaisir
Une des plus belles couronnes.

Poèmes de ma Vie - Doublette (02) 12/05/2012
***********

Pour Vénusia, la délicatesse


Une des plus belles couronnes
Je bâtis en guise de trônes
Aux apéciens. Un grand talent

Est à l'honneur dans mes tablettes
Pour illuminer mes doublettes,
La reine de l'esprit galant,

Vénusia la délicatesse,
J'ai nommé cette poétesse
Dont la grâce sait s'imposer.

Doux hommage pour pavillon
Aussi léger qu'un papillon
J'aimerais bien là composer.

Poèmes de ma Vie - Doublette (03) 14/05/2012
***********

Pour Marido, la Dame blanche


J'aimerais bien là composer
Pour Marido, la plume blanche
Habile à metamorphoser

Le vil en beau sans se pauser,
Dans une fiévreuse avalanche
De mots qu'elle sait bien doser

En maniant l'art du causer
Avec ses beaux vers du dimanche.
Je m'applique pour arroser

Cette rose. Ai-je tord d'oser ?
Car joliment sur notre planche
Il me plairait de disposer.

Poèmes de ma Vie - Doublette (04) 15/05/2012
***********

Pour Flormed, Maître des lieux


Il me plairait de disposer
Du ciel pour métamorphoser
Mes vers en voute poétique

Se prolongeant à l'abandon
Afin de porter mérite au don
De notre Maitre de l'éthique,

D'art classique âpre défenseur,
Notre Flormed, mon professeur,
Remerciements lui dois par tonnes !

Pour lui rendre honneur en musant
J'écris ma doublette en usant
Habilement de mes neurones.

Poèmes de ma Vie - Doublette (05) 25/05/2012
***********

Pour Stellamaris, le Manitou vert


Habilement de mes neurones
Imitant les saintes-patronnes
J'use, encensant à découvert,

Une sublime signature
Magnifiant Dame Nature,
Stellamaris, Manitou vert.

Je veux aussi mettre en lumiére,
Par attention coutumière,
Les mots touchants que sont les siens

Et sa présence bienfaisante,
En vers de tournure plaisante
Pour présenter aux apéciens.

Poèmes de ma Vie - Doublette (06) 07/06/2012
***********

Pour Khris, le styliste


Pour présenter aux Apéciens
Présent troubadour sur ma liste
De Poesis les paroissiens,

Khris, des mots, l'un des magiciens,
M'apparait comme un pur styliste
A l'école des parnassiens;

Bien loin des écrits stoïciens
Sa plume est tendre et réaliste.
Au rang des académiciens,

Je vois les vers qui sont les siens
De prosodie idéaliste,
Poèmes dignes des Anciens !

Poèmes de ma Vie - Doublette (07) 07/06/2012
***********

Pour Derdour, l'historien


Poèmes dignes des anciens,
Coulent de sa plume divine,
Grande sagesse se devine

En lui. Parmi les Apéciens,
Derdour posséde un don très rare
Dont il ne se fait point avare,

Celui de pouvoir captiver
En écrivant fresque historique
Comique aussi, point satyrique.

Notre historien, sans s'activer,
Tous les ainés sort du chômage
Leur rendant à tous un hommage.

Poèmes de ma Vie - Doublette (08) 12/06/2012
***********

Pour Orbel, l'épicurien


Leur rendant à tous un hommage
Tel un grand merci dédommage
D'un présent offert par bonté,

Orbel, le poète à la muse
Prolixe, en doux vers je m'amuse
A fêter. L'humour éhonté

Épiçant sa fureur de vivre,
Son parfum de bonheur enivre,
La joie en nos coeurs installant

Lorsque l'espoir nous abandonne.
Pour ses écrits, bel or, je donne
A la hauteur de leur talent.

Poèmes de ma Vie - Doublette (09) 15/06/2012
***********

Pour Calijo, le poète confiseur


A la hauteur de leur talent
Ma couronne de fleurs je tresse
Invoquant ma muse prêtresse

En lumière m'installant
De me permettre en belles rimes
Pour Calijo, les vers, en primes

De montrer l'ampleur de ses crimes
Que récemment nous découvrîmes.
Panache au style plurivalent

Me met, gourmande, au grand supplice
En servant, coquin, son délice
Dont chaque jour me régalant.

Poèmes de ma Vie - Doublette (10) 20/06/2012
***********

Pour JC, le cupidon des rimes


Dont chaque jour me régalant
Par penchant sans équivalent
Tel un chaton pour ses croquettes,

Mes douceurs à glorifier
Ici l'art de versifier
Se décuplent dans mes doublettes.

Lors vient le tour d'un cupidon
Car Jean-Claude a l'inouï don
De ce bel ange, son plumage,

Lisant, ses vers délicieux
D'amour non artificieux
J'embellis de plume au ramage.

Poèmes de ma Vie - Doublette (11) 22/06/2012
***********

Pour tous mes amis poètes


J'embellis de plume au ramage
Depuis que "perso" j'ai ma page
Sur le site oû la volonté

De tous les amateurs de prose
Qu'Erato, la divine, arrose
De ses faveurs avec bonté,

Libre de partage, étincelle.
Hier ma fierté, nacelle
Élevant si haut mon émoi,

Mais il faut que je me résigne
A leur faire mon dernier signe,
Il est temps, ma muse, aidez-moi.

Poèmes de ma Vie - Doublette (12) 29/06/2012
***********


Poésissitude


Il est temps, ma muse, aidez-moi !
Avec grand art et doux émoi
Une des plus belles couronnes

J'aimerais bien là composer.
Il me plairait de disposer
Habilement de mes neuronnes

Pour présenter aux Apéciens
Poèmes dignes des anciens
Leur rendant à tous un hommage

A la hauteur de leur talent,
Dont chaque jour me régalant,
J'embellis de plume au ramage.

Poèmes de ma Vie - Doublette (Maitre) 04/05/2012
***********

:sunny: :flower: :sunny:


Dernière édition par Marleen le Ven 29 Juin - 16:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.megg.fr
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15647
Age : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: HOMMAGE AUX APECIENS   Ven 29 Juin - 7:28

Un hommage qui fait chaud au coeur, Marleen, merci !

J'ai demandé à notre ami Flormed de te créer un espace dans "La ruche des séries" et de l'y déplacer

Bises !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Marleen

avatar

Féminin Nombre de messages : 1078
Age : 53
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: HOMMAGE AUX APECIENS   Ven 29 Juin - 8:27

Bonjour Stell, merci beaucoup ... c'est justement la page de la ruche des séries !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.megg.fr
Flormed
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9723
Age : 70
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: HOMMAGE AUX APECIENS   Ven 29 Juin - 22:47



C'est fait !

Une belle série qui mérite une page à elle seule.

Amitiés


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://flormed.e-monsite.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: HOMMAGE AUX APECIENS   

Revenir en haut Aller en bas
 
HOMMAGE AUX APECIENS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» HOMMAGE AUX APECIENS
» Hommage aux vieux jouets
» 4 déc - En hommage à mon grand-père (DT MonScrapbook)
» Hommage à Henri, mon grand-père maternel
» Vent de novembre (hommage à Guillaume Apollinaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POESIS :: Ruche des séries :: Marleen-
Sauter vers: