Amitiés poétiques sans frontières
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Les dunes et l'étalon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derdour ahmed
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 3372
Age : 71
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Les dunes et l'étalon   Sam 31 Mar - 13:07


Les dunes et l’étalon






Elles sont là, à terre, au pied du géant de grès, au corps massif et gris, totalement nues, avec seulement quelques touffes verdâtres qui dans l’isolement s’étouffent et qui, insignifiantes, ne cachent nullement la nudité des dunes dévêtues. Par contre, ces bouquets aux feuilles en aiguilles, risquent d’être ensevelis à tout moment, sans qu’on leur puisse porter secours ou même leur prêter attention, et, une fois engloutis, on ne se rappellera plus qu’ils étaient là, un jour et qu’ils avaient de leur vivant procuré asile et joie, ombre et confort à des êtres qui, eux aussi ont disparu ou se sont exilés vers des lieux plus hospitaliers.



Le blockhaus, dernière expérience durant les dernières années du 19ème siècle, construit solidement sur un monticule pour y rester indéfiniment et pour régner éternellement sur les dunes ondulées, n’a pu résister à l’attaque dévastatrice des vagues pétrifiées mais immortelles qu’un vent ressuscite à chaque souffle. A chaque soulèvement, sous l’impulsion du vent, elles mènent un combat éternel, cruel qu’elles remportent toujours soutenues par la pluie, le soleil, le froid glacial, sous l’œil du temps. Pendant des années, l’inlassable sable kamikaze s’abat, se désintègre contre le poste optique et finit après mille et mille essais à l’égratigner puis à y faire une fissure… une brèche, à lui enlever une pierre puis deux, trois…pour arriver enfin à bout de son ennemi qui s’effondre pour ne plus se remettre debout. Petit à petit, il recouvre les restes de la dépouille dont il ne reste plus qu’un collet avarié et une canine cariée. Quant aux dizaines de mètres cubes de pierre, ils ont totalement disparu, avalés par les dunes voraces qui n’ont laissé aucune trace aux enquêteurs pour les inculper ou même les soupçonner.










… dont il ne reste plus (du blockhaus) qu’un collet avarié…



Et une canine cariée…








Elles sont là, imposantes, depuis des siècles ; sans pied, elles avancent, latentes, mais, elles avancent malgré tout, renversées sur le dos ou couchées sur le ventre. Elles s’offrent aux vents courroucés qui les molestent, irritées par une solitude trempée dans un vide rempli de silence.

Ventées, elles se forment, se déforment et se transforment en un nombre sans fin de tableaux qui changent au gré des vents mais toujours si beaux aux yeux de l’arrivant.

A chaque souffle, l’invisible étalon indomptable survient fumant et sifflant des narines étalant sa crinière blonde, flottante et fine sur la crête des dunes qui, soumises à sa fougue, gémissent en accouchant des paysages. Si l’oeuvre lui déplaît, il l’efface et les contraint à en créer l’infini. Quand il se soulève, rien ne s’élève, rien ne lui fait face.Hélas ! Tout s’efface.

Nées nues, elles le resteront ainsi, l’éternité. Jamais, elles n’oseront remonter la couverture que s’est réservée l’oued et qu’il étale fier, sur tout le bord de son lit ; elles ne se hasarderont en aucun temps, non plus, à délier celle que porte Mekter sur ses larges épaules.






Après les tourbillons de poussière, après s’être époumoné à souffler, à siffler, après avoir rempli d’air les poches vides, l’étalon avide s’efface momentanément de la scène. Le calme revient. Le soleil étale sa lumière. Les sillons se côtoient, se croisent ; les monticules se déploient sur le sable et les vagues s’immobilisent exhibant au spectateur toute leur beauté, toute leur splendeur, réveillant en lui l’artiste endormi.

Malgré la dénudation du site, cette fois-ci encore, les dunes fascinent leur visiteur par leur nouvelle création conçue pour ne durer qu’un temps qui est cependant, largement suffisant, pour permettre au vent de reprendre son souffle et de souffler de nouveau.


Dernière édition par Derdour ahmed le Jeu 17 Jan - 11:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Khris Anthelme
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 7546
Age : 64
Date d'inscription : 06/12/2009

MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   Sam 31 Mar - 20:21

Un grand BRAVO Ahmed pour cette description poétique des vents éleveurs de Dunes,

Amicalement
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   Mar 24 Avr - 13:14

Revenir en haut Aller en bas
Derdour ahmed
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 3372
Age : 71
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Les dunes et l'étalon   Dim 29 Avr - 14:36

Merci beaucoup Midinette. Grands mercis de m'avoir lu et encourager! Sincères salutations!
Revenir en haut Aller en bas
Flormed
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9147
Age : 70
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   Lun 14 Jan - 23:11

merci de nous avoir offert cet écrit sous forme de poème en prose.

amitiés


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://flormed.e-monsite.com
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15353
Age : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   Mar 15 Jan - 6:03

Un poème en prose magnifique, Ahmed !

(orthographe : grès)

Avec toute mon amitié.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Derdour ahmed
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 3372
Age : 71
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Les dunes et l'étalon   Jeu 17 Jan - 11:44

Merci beaucoup mes amis d'avoir lu commenté et apprécié " Les dunes et l'étalon" J'ai édité Stell.
Revenir en haut Aller en bas
Maria-Dolores
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 10318
Age : 53
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   Jeu 17 Jan - 11:57

Un bel écrit sur ce paysage que je ne connais peu merci du partage Ahmed bises l'ami

:o0: :)):


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Blog personnel ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://marido.blog4ever.com
Derdour ahmed
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 3372
Age : 71
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Les dunes   Jeu 17 Jan - 12:16

Merci beaucoup Maria. bien encourageant ton commentaire. J'avais prévu des photos entre les grandes marges malheureusement cela n'a pas réussi.
Je vais essayer de refaire.
Revenir en haut Aller en bas
Maalik
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 2258
Age : 53
Date d'inscription : 04/12/2012

MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   Jeu 17 Jan - 12:26

Très belle prose Ahmed !

J'aime !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bundu-kumba.org
Derdour ahmed
Apécien
Apécien
avatar

Masculin Nombre de messages : 3372
Age : 71
Date d'inscription : 05/10/2011

MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   Dim 24 Mar - 17:53

Merci Maalik! Toutes mes excuses!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dunes et l'étalon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dunes et l'étalon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Achille Talon
» Fève Maxi Achille Talon
» Roka, l'étalon noir...
» VSR90 ou TALON
» [COIFFURE] Aussi beau qu'un étalon espagnol!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POESIS :: Bibliothèque du site :: Ruche des poèmes en prose-
Sauter vers: