Amitiés poétiques sans frontières
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Cette vielle âme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maria-Dolores
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 10318
Age : 53
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Cette vielle âme.   Sam 15 Oct - 18:11

un vieux poème une de mes œuvre sans règle de prosodie...



Cette vieille âme

De votre ultime demeure ainsi j’entre,
Je respecte les intellects tous vieillissants,
Interdits les mots qui nuisent l’invalidant,
Ce lieu imprégné respire le vouvoiement,

Elle est recroquevillée dans cette chambre,
Je le sais sa porte close je tape fort,
Ma voix douce claire, je l’appelle madame,
Aucune réponse c’est le silence dort,

Elle murmure d’une voix sa mélodie,
D’un rythme précis toujours le même se berce,
Au réveil dans ses yeux son étincelle rit,
De ses jours de monotonie le temps s’égraine,

Misère à vivre ainsi âme damnée,
Je ne pense pas de vous touchez d’un répit,
Ce corps éteint d’une lumière outragée,
Mes larmes vibrent sincères en symphonie,

Pensez-vous aussi d’oublier pourtant vos cris ?
Ils ne sortent, ne s’expriment mais je le sais,
Dans la pénombre comme l’ombre enfouit,
Non personne qui mieux que moi ne vous connaît,

Quand aux heures je viens aux repas ponctués,
Je suis de celle qui tente pense et crois,
Vous réveillez, vous parlez et vous incitez,
Que des signes très clairs d’espoir que seul je vois,

La vie d’autrui n’est pas si perdu ici bas,
J’appelle la mort afin qu’elle vous emmène
Pour que vos nuits sans rêve passent au trépas,
De cette vie tourmenté vous quittiez sereine,

Adieu belle et vieille amie sans esprit,
Un jour j’emboiterai d’un pas vous retrouvez,
L’échange aux cieux restera des plus instruit,
Nous conterons nos mémoires, secrets cachés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Blog personnel ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Maria-Dolores le Dim 16 Oct - 11:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marido.blog4ever.com
Vénusia
Apécienne
Apécienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 2975
Age : 64
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Sam 15 Oct - 20:12

Merci maria pour ce texte, profond où on ressens une prière, une demande de départ pour une vielle femme, qui n'attend plus que de partir.
très touchant texte

(pas mal de faute :oops:)
amitié [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://au-pres-d-aphrodithe.eklablog.com
Maria-Dolores
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 10318
Age : 53
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Dim 16 Oct - 4:51

:scratch: :pale: Merci Vénusia peux-tu m'aider à les corriger mes fautes bises et merci du commentaire. [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Blog personnel ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://marido.blog4ever.com
Vénusia
Apécienne
Apécienne
avatar

Féminin Nombre de messages : 2975
Age : 64
Date d'inscription : 16/05/2011

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Dim 16 Oct - 7:09

Bonjour Maria je vois que tu en as corrigé quelques unes , je vais te dire celles qui restent, enfin celles que je vois.

premier vers votre, pas vôtre
c’est le silence dort,(pas très clair parce que d'or, sinon la syntaxe n'est pas bonne)
le temps s’égraine,(s’égrène)
Je suis de celle qui tente pense et crois,(croit, le sujet est celle)
Vous réveillez, vous parlez et vous incitez,(tous les verbes à l'infinitif)
Je ne pense pas de vous touchez d’un répit,(toucher)
Dans la pénombre comme l’ombre enfouit,(enfouie, c'est l'ombre qui est enfouie)
Que des signes très clairs d’espoir que seul je vois,(seule, si c'est de toi dont tu parles)
La vie d’autrui n’est pas si perdu ici bas,(perdue, c'est la vie...)
De cette vie tourmenté vous quittiez sereine,(tourmentée, c'est la vie qui...)
Un jour j’emboiterai d’un pas vous retrouvez,(retrouver)

j'en ai peut être oublié, c'est même certain, mais je le redis j'aime bien cette tendresse, cette humanité qui se dégage de ton texte,
bisous [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Revenir en haut Aller en bas
http://au-pres-d-aphrodithe.eklablog.com
Maria-Dolores
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 10318
Age : 53
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Lun 17 Oct - 6:27

Merci Vénusia j'ai corrigé les fautes que tu m'as signalés je poste la correction .

Cette vieille âme

De votre ultime demeure ainsi j’entre,
Je respecte les intellects tous vieillissants,
Interdit les mots qui nuisent l’invalidant,
Ce lieu imprégné respire le vouvoiement,

Elle est recroquevillée dans cette chambre,
Je le sais sa porte close je tape fort,
Ma voix douce claire, je l’appelle madame,
Aucune réponse c’est le silence puis l'or,

Elle murmure d’une voix sa mélodie,
D’un rythme précis toujours le même se berce,
Au réveil dans ses yeux son étincelle rit,
De ses jours de monotonie le temps s’égraine,

Misère à vivre ainsi âme damnée,
Je ne pense pas de vous touchez d’un répit,
Ce corps éteint d’une lumière outragée,
Mes larmes vibrent sincères en symphonie,

Pensez-vous aussi d’oublier pourtant vos cris ?
Ils ne sortent, ne s’expriment mais je le sais,
Dans la pénombre comme l’ombre enfouie,
Non personne qui mieux que moi ne vous connaît,

Quand aux heures je viens aux repas ponctués,
Je suis de celle qui tente pense et croit,
Vous réveillez, vous parlez et vous incitez,
Que des signes très clairs d’espoir que seul je vois,

La vie d’autrui n’est pas si perdue ici bas,
J’appelle la mort afin qu’elle vous emmène
Vos nuits sans rêve passent de vie à trépas,
De cette vie tourmentée vous quittiez sereine,

Adieu belle et vieille amie sans esprit,
Un jour j’emboiterai d’un pas vous retrouver,
L’échange aux cieux restera des plus instruits,
Nous conterons nos mémoires, secrets cachés.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Blog personnel ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Maria-Dolores le Mar 18 Oct - 15:44, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://marido.blog4ever.com
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15353
Age : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Lun 17 Oct - 6:51

Merci pour ce beau texte, Maria !

(v. 2, "vieillissants" avec un s)

Bises !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Maria-Dolores
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 10318
Age : 53
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Lun 17 Oct - 12:18

Merci Stell pour ton commentaire j'ai corrigé la faute, un vieux texte que j'avais écris sans connaître les bases de la poésie classique...néanmoins je vous remercie Vénusia et toi pour le corriger, c'est mieux sans fautes d'orthographe.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image] [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Blog personnel ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://marido.blog4ever.com
Flormed
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9147
Age : 70
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Ven 21 Oct - 23:37

Bonsoir

Ce texte n'est pas en prose mais en vers libérés
-Retours à la ligne + majuscules
-Rimes auditives
-Rythmes variables
-figures de style
---

=> Je le déplacerai vers : Poésie libérée.

Amitiés


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://flormed.e-monsite.com
Maria-Dolores
modérateur
modérateur
avatar

Féminin Nombre de messages : 10318
Age : 53
Date d'inscription : 23/04/2010

MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   Jeu 27 Oct - 9:56

Merci Flormed bises l'ami.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Blog personnel ; [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://marido.blog4ever.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cette vielle âme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cette vielle âme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Qu'allez vous faire pour mle Halloween de cette année ??
» Cette grandeur qu'était Rome (The Grandeur that was Rome)
» DANS QUEL DEPARTEMENT EST CETTE VILLE ?
» [Probleme] Youtube : "impossible de lire cette video"
» Un automne qui passe trop vite cette année...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POESIS :: Bibliothèque du site :: Ruche des poèmes en prose-
Sauter vers: