Amitiés poétiques sans frontières
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion


Partagez | 
 

 Le banc de bois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le banc de bois   Mer 7 Sep - 14:41



Le
banc de bois


Il était là ; ce banc ; il nous narguait
Dans ce parc à la verdure luxuriante.
Le bord du lac nous appelait à une balade
En canot de bois verni sur son eau de topaze.

Nous relevâmes le défi, nous nous assîmes
Les corps droits; mais petit à petit, ils se sont détendus.
En écoutant le silence peuplé de symphonie
Doucement nous nous sommes apprivoisés.


Ta main cherchant la mienne pour la connaître;
La mienne palpant la tienne pour en sentir la paume
Réconfortante, si masculine et si douce à la fois.
Dès ce moment, nous nous sommes si bien sentis.

Nous regardions les couples passer.
Ne faisions-nous pas partie de cette audition
Amoureuse, mon tendre joyau ?
Le toucher de nos mains nous le certifiait.


Une poésie aux rythmes du désir nous propulsa
Dans une transe aux mille couleurs
Quand nos lèves se sont effleurées,
Se sont ouvertes pour libérer nos langues.

Impertinente, impatiente d’avoir tant attendu
L’impulsion de nos rêves les plus fous,
Nous buvions à la même coupe cet élixir.
Nos langues nous témoignaient cet enchantement.


De nos souffles nous étions ivres, non de vin
Mais des battements de nos cœurs effrénés
Qui nous promettaient tant de délices et de joies,
Signes avant-coureurs de nos corps…

Le banc de bois sera désormais gravé
Dans nos mémoires respectives.
Nous y plongerons au cœur de ce souvenir
Quand tristesse voilera nos cœurs de chagrin.


D’un commun accord, nous nous levâmes
Nos corps se pressèrent, se découvrirent
Nos mains passèrent sous le dernier rempart
De nos vêtements devenus de trop.

Nos yeux s’accrochèrent, nul besoin de mots
Nos cœurs se comprennent
Plus besoin de faux-fuyants, nous comprenons
Le langage de nos sens !

Si longtemps aiguisés par tant de mois
De séparation où l'immense et cruelle
Étendue de la mer affûtait nos imaginations
Viens adoucir ce feu qui brûle dans nos reins.


Nacrey1





Revenir en haut Aller en bas
stellamaris
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 15350
Age : 55
Date d'inscription : 22/10/2008

MessageSujet: Re: Le banc de bois   Mer 7 Sep - 20:45

Un magnifique poème sensuel ... Bises !


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
http://www.stellamarispoemes.com
Flormed
Administrateur
Administrateur
avatar

Masculin Nombre de messages : 9133
Age : 70
Date d'inscription : 28/10/2008

MessageSujet: Re: Le banc de bois   Jeu 8 Sep - 0:08

Bonsoir

Comme l'a dit Stellamaris c'est magnifique poème sensuel...Merci pour le partage

Amitiés poétiques


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Revenir en haut Aller en bas
http://flormed.e-monsite.com
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le banc de bois   Jeu 8 Sep - 2:04


Merci, à vous deux.

Flormed à vous un merci spécial pour votre délicatesse.


Nacrey1
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le banc de bois   Mar 13 Sep - 12:23

votre plume ici dévoile un regard de...



poète. :o0: :o0: :o0: :o0: :o0:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le banc de bois   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le banc de bois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aliens des bois champignon pieuvre
» bois de cèdre
» [Tuto] Des jolis bois
» Réédition de Gabriel Ferry, Le Coureur des bois
» Joujoulac DS en bois Paris 1956

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
POESIS :: Ruche de la poésie libérée-
Sauter vers: